Des images et de la politique

Le blog de David Vilder, photographe, activiste, environnementaliste, jardinier, mécano, geek, amateur de vin. Pour les photos veuillez consulter ma page web: http://www.davidvilder.com

Mois : octobre, 2012

Gérald Tremblay ne s’en ira pas

« non non non »

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a donné ce matin une brève conférence de presse où il a indiqué qu’il ne partirait pas de son poste comme son collègue de Laval Gilles Vaillancourt. Il a aussi dit dormir avec la conscience tranquille, mais qu’il ne pouvait pas dire pourquoi. Il affirme ainsi que les Montréalais lui ont donné un mandat à remplir, et qu’il compte bien aller jusqu’au bout, malgré la tempête, et surtout malgré l’étau qui se resserre de plus en plus autour du cabinet exécutif de la ville de Montréal.

Bien sûr Richard Bergeron attendait sur la mezzanine pour affirmer le contraire, que Gérald Tremblay n’a plus la confiance des Montréalais pour diriger la ville. Louise Harel ne s’est pas prononcée, peut-être car son parti Vision Montréal est aussi dans le collimateur de la commission Charbonneau en terme de financement de campagne illégal… Décidément!

 

Publicités

Les Républicains et l’avortement

Encore une fois un nouveau protagoniste républicain vient de balancer une abomination dans cette dernière ligne droite de la campagne présidentielle américaine.

(crédit: Wikipedia Commons)

Richard Mourdock a en effet déclaré que si une femme tombe enceinte lors d’un viol ce serai la volonté de Dieu. Ce commentaire fait suite à la fameuse déclaration d’un autre abruti, Todd Akin, qui avait affirmé que le corps des femmes a une manière naturelle de bloquer la grossesse lors d’un viol.

C’est quand même fascinant de voir à quel point les Républicains aiment à s’approprier le corps physique des femmes et d’en décider si elles doivent porter un enfant ou pas, et si elles sont supposées tomber enceinte ou pas. On peut quand même se demander de quel droit ces hommes se donnent l’autorité de décider de ces enjeux? La pensée républicaine, et conservatrice dans son ensemble (car nous avons notre équivalent au Canada avec Harper et sa troupe d’imbéciles conservateurs), me fascine tant elle semble déconnectée de la réalité, voire de l’histoire de l’humanité.

Romney a beau essayer de se rapprocher du centre ces dernières semaines, ses comparses républicains sont toujours là pour porter le flambeau du « régressisme » social.

Dernièrement c’est Donald Trump qui en a rajouté une couche en sortant cette vidéo:

Ce cher Trump offre 5$ millions à Obama s’il publie ses demandes de passeport ainsi que les documents officiels de son parcours académique, ce qui prouverait qu’Obama est né au Kenya ou en Indonésie ou « où que ce soit ».

Mais qu’est-ce qui se passe chez les Républicains?

Travailler plus pour gagner plus

Un point de vue sur la vie…

Le travail ça forme la jeunesse

Robert Abdallah, saint homme!

Je suis allé écouter les dénégations véhémentes de M. Abdallah au sujet des 300,000$ qu’il aurait reçu d’une société de la Rive-Sud afin de favoriser l’octroi de contrats. M. Abdallah, vôtre exercice rhétorique était de toute beauté! À vous entendre, jamais on ne pourrait croire un soupçon des allégations à vôtre encontre!

« Moi? Jamais… »

Et pourtant… Robert Abdallah traîne avec lui la puanteur de la corruption depuis 1986! À l’époque la Sureté du Québec soupçonnait déjà Abdallah et Accurso de fricoter ensemble, quand le premier était encore à Hydro-Québec… Ensuite il y a le scandale du Port de Montréal, où Dimitri Soudas avait finalement admis avoir rencontré (au resto le Muscadin) trois des 7 membres du comité exécutif du Port de Montréal afin de les faire nommer Robert Abdallah à la direction. Tony Accurso avait aussi essayé de faire nommer M. Abdallah à la tête du Port de Montréal quelque mois avant l’équipe de Harper, par intermittence de Léo Housakos. Mais malgré toutes ces pressions, M. Abdallah n’avait pas été nommé, alors il s’est reconverti en chef d’entreprise d’une des succursales (Gastier) de Tony Accurso. Bien sûr M. Adballah n’a aucune idée de pourquoi tant de monde voulait qu’il soit à la tête du Port de Montréal, au point où l’une des membres du comité exécutif (Diane Provost) avait même été menacée d’être virée si elle ne nommait pas Abdallah…

Alors après tout ça il me parait un peu plus difficile de croire en les dénégations de Bob, surtout après l’avoir entendu vociférer « qu’en 35 ans de carrière, jamais, jamais on ne lui à offert de l’argent sale ». Hmmm. J’ai hâte à ce que la commission Charbonneau balance des preuves…

Montréal et ses industries malades

On parle beaucoup des industries dans l’est de Montréal ces temps-ci. Radio Canada a révélé que plus de 22,000 litres d’hydrocarbures se sont écoulés sur les terres de Montréal Est durant les 12 derniers mois. J’ai donc été faire un petit tour histoire de constater un peu de quoi avait l’air Montréal Est… Photo essay:

Chemin de fer menant au Port de Montréal

Vive Cuba!

La raffinerie Suncor

Mais Rivière des Prairies c’est aussi ça:

Le fleuve Saint Laurent à l’Est de Montréal

Et c’est ici qu’il y a deux ans une fuite de diésel a causé une marée moire de ‘seulement’ 10m de large sur 2km de long, sans aucun impact sur la vie marine nous dit-on. Chantal Rouleau, l’élue de l’époque dans Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles s’était plainte de ne pas pouvoir parler aux gens de Suncor, compagnie qui n’a jamais été inquiété. C’est bizarre on dirait un des multiples crimes pétroliers/environnementaux qui se produisent par millier en Afrique chaque année, sauf que c’est à Montréal.

La pisse noire de Suncor s’écoule dans le Saint Laurent, et les bélougas se régalent.

Couleurs d’automne et commission Charbonneau

Couleur d'automne

Couleurs d’automne à Côte-des-Neiges

Voilà une petite photo pour nous rappeler que oui, c’est bien l’automne. Certain n’auront peut-être pas encore remarqué la pluie incessante… Alors voilà un bel arbre rouge. Notre maire Gérald Tremblay aussi voit le rouge ces temps-ci! Voilà un petit schéma publié sur Radio Canada, expliquant clairement le cheminement de l’argent lors de contrats avec la ville de Montréal. Un clic sur le schéma vous enverra directement sur l’article de Radio Canada.

(crédit: Radio Canada) Un schéma du système de corruption tel que l’a décrit par l’ex-entrepreneur Lino Zambito à la Commission Charbonneau.