Des images et de la politique

Le blog de David Vilder, photographe, activiste, environnementaliste, jardinier, mécano, geek, amateur de vin. Pour les photos veuillez consulter ma page web: http://www.davidvilder.com

Mois : novembre, 2012

No Pasaran!

En ce 22 novembre les Montréalais ont eu droit à un petit flash-back. Des dizaines de milliers de manifestant ont pris la rue en solidarité avec le « International Student Movement », la lutte mondiale, pour dénoncer la marchandisation de l’éducation et l’austérité budgétaire. À qui la rue? À nous la rue!!! Allez faire un tour sur mon site pour plus de photos:

La police de Montréal qui se prend pour les Beatles?

C’est logique! Avec des échasses, moins de kilomètres à marcher! J’aurai du y penser…

St Catherine envahie de manifestants, comme au bon vieux temps.

Seul les bazar polonais

Je cherchais un sujet pour un post et je me suis souvenus du bazar polonais où je suis allé il y a dix jours. Un ami en avait entendu parler alors qu’il était à un autre bazar, catholique, sur Saint-Viateur, où une vieille dame lui aurait dit: « ce bazar ne vaut rien. Il n’ont qu’un seul stand à saucisses. Nous, nous en avons trois! » Elle avait bien raison. Ce bazar polonais sur la rue Snowdon dans le sous-sol d’une église portugaise vaut le détour… Et ça fait une occasion de mettre des photos sans politique municipale pour une fois.

Le chef d’orchestre du bazar donne la mesure avec ses sourires et sa bonne humeur.

Matériel à hipster au bazar polonais

En plus de la fabuleuse sélection de vêtements « vintage » parfaitement adapté au hispter moderne, il y avait donc les stands à saucisse et une mini-cantine  avec le fameux « Kielbaska z ogorkiem i kapusta » (saucisse et choucroute avec cornichon) absolument délicieux. Parfait pour un samedi midi avec une légère gueule de bois.

La cantine polonaise avec le Kielbaska z ogorkiem i kapusta! Un grosse saucisse avec choucroute et cornichon…

Pol Ish Cooking…

Enfin il y avait le loto. Un des lots contenait une bouteille de Vodka Zubrowka, que je n’ai pas gagné. Un collègue à gagné un panier avec des vieux biscuits. Il y avait aussi une bouteille de vin, celle que le maestro tient fièrement sous son aisselle sur la première photo. En tout cas le public prenait ça au sérieux:

Loterie polonaise. Les numéros étaient annoncés en trois langues: Polonais, Anglais et Français.

Ça fait un an et des poussières que j’habite le quartier Snowdon et je continue à le découvrir… Vive la vie de quartier!

Cocktail de financement de Projet Montréal

Jeudi soir je suis allé faire un tour au coctail de financement de Projet Montréal. Bien que la soirée fut un succès certain avec plus de deux cent personnes à la Gallerie Gora, je peux affirmer que le trésorier du parti n’a pas eu le même problème que celui d’Union Montréal qui avait du demander à Martin Dumond de l’aider à fermer la porte du coffre fort… Tout de même, 200 personnes fois 100$, c’est pas mal, et on sait que les élections arrivent à grand pas!

Les élus de Projet Montréal!

Belle soirée, donc, en compagnie de la dizaine d’élus sous la bannière du parti. J’ai pu faire leur connaissance ainsi que du nouveau directeur de campagne que Richard Bergeron nous a présenté ce soir, Raymond Guardia, où l’homme que l’on dit responsable de la « vague orange » au Québec (il était directeur de campagne du NDP durant les élections fédérales il y a deux ans). Quelle bonne nouvelle pour la formation politique, surtout à la lueur des dernières frictions au sein d’Union Montréal après la nomination de Richard Deschamps au poste de Maire de Montréal en intérim, ce qui a provoqué la démission de Michael Applebaum de la présidence du comité exécutif! La politique municipale n’a jamais été si passionnante.

Présentation du nouveau directeur de campagne, Raymond Guardia.

I’ve got 99 problems but Mitt ain’t one

La fin du monde a été une nouvelle fois repoussés grâce à notre valeureux superhéros Barack Obama! Bravo cher voisins du sud de nous avoir évité une nouvelle guerre au Moyen-Orient ainsi qu’une chute vertigineuse dans l’enfer de la droite républicaine. Merci.

Hier soir pourtant rien n’était joué, tout le monde retenait son souffle. Surtout lors des premiers décomptes où la majorité des votes allaient en faveur de Mitt Romney… Mais il fallait rester confiant, car comme Jay-Z dit un jour, « j’ai 99 problèmes mais Mitt n’en ai pas un » (« I’ve got 99 problems but Mitt ain’t one« ).

J’ai donc fait la tournée des bars où les amateurs de politique se sont réunis, du Reggies de Concordia à la Maisonnée avec les troupes de l’UdeM, en passant par le Karina, où les Democrats Abroad s’étaient réunis, et un pavillon de l’Uqam (la Chaire Raoul-Dandurand) où le gratin d’expert politologue Québécois commentait chaque chiffre fraîchement pondu sur CNN. Images

Ce diaporama nécessite JavaScript.